Régime et additifs alimentaires : le GMS

Article-invité proposé par Dany du blog Retrouver la forme

Le glutamate monosodique (GMS) :
un additif alimentaire à éviter

Régime et additifs alimentairesLe glutamate monosodique ou E621 est un additif alimentaire très utilisé dans les produits industriels. Dans les années 1950, cet additif semblable au sel était surtout utilisé dans les restaurants chinois, puis utilisé par l’industrie agroalimentaire qui l’a utilisé de plus en plus et en quantité grandissante. Pourtant, nous allons voir que le GMS est à éviter voire à bannir de notre alimentation.

Quelle est la fonction du GMS ?

Peu de personnes en ont entendu parler mais beaucoup ont sans aucun doute déjà consommé des aliments contenant du glutamate monosodique. Cet additif est un exhausteur de goût et c’est pour cette raison qu’il est présent dans quasiment tous les aliments industriels.
Avez vous déjà eu cette sensation intense de vouloir finir un paquet de chips ou de biscuits apéritifs ? Si votre réponse est oui, le GMS en est la cause. Le glutamate monosodique a pour fonction de réveiller vos papilles gustatives et de vous donner envie de consommer encore plus du produit en contenant.
Le problème, vous vous en doutez, c’est que plus vous en consommez, plus vous aurez faim et plus vous aurez envie d’en consommer à nouveau et cela vous entrainera dans un cercle vicieux qui vous mènera au surpoids, voir à l’obésité. Il est donc à éviter si vous souhaitez perdre du poids.

Où se trouve le glutamate monosodique ?

Le GMS est présent dans des milliers de produits alimentaires tels que les plats préparés, les soupes, les bouillons, de nombreuses marques de chips, des plats surgelés, des bonbons, des pâtes à tartiner etc. et même dans des produits de régime.
Mais les industriels sont très malins et savent très bien que les gens commencent à s’informer, c’est pour cela qu’ils ont décider de choisir une dizaines de noms différents pour cacher la présence de glutamate.

Comment le repérer ?

Voici plusieurs listes tirés du livre “Danger additifs alimentaires” de Corinne Gouget.

Régime, santé et additifs alimentairesRégime, santé et additifs alimentaires

Les noms suivants cachent TOUJOURS du glutamate monosodique :
• Glutamate monosodique (E 621);
• Glutamate ou acide glutamique (E 620);
• Glutamate monopotassique (E 622);
• Glutamate d’ammonium (E 624);
• Diglutamate de magnésium (E 625);
• Diglutamate de calcium (E 623);
• Huile ou graisse végétale hydrolysées;
• Protéines hydrolysées;
• Gélatine (porcine ou bovine);
• Caséinates de sodium ou de calcium;
• Levure ajoutée;
• Extrait de levure (produits biologiques…);
• Protéines texturée;
• Protéines de soja;
• Vestin (Glutamate monosodique et sels chlorés en vente dans les magasins chinois);
• Aji-no-moto (Glutamate pur en vente dans les magasins chinois).

Ceux ci contiennent SOUVENT du GMS :
• Acide citrique, citrate (E 330);
• Extrait de malt;
• Bouillons;
• Arômes de malt;
• Arômes artificiels, arômes;
• Arômes naturels;
• Arômes naturels de porc ou de poulet;
• Carraghénane (E 407);
• Extrait d’épices;
• Protéines de blé;
• Maltodextrine;
• Sauce au soja;
• Produits fermentés ou fortifiés aux protéines;
• Assaisonnement;

Ceux-ci pourraient contenir du GMS :
(risques de réactions pour les personnes allergiques)
• Sirop de maïs;
• Amidon de maïs;
• Amidon modifié alimentaire;
• Dextrose;
• Sirop de riz et sirop de riz complet;
• Lait en poudre;
• Lait écrémé ou demi écrémé (1 ou 2%);
• Produits réduits en matière grasse;
• Produits “enrichis” ou “enrichis aux vitamines”;

Les additifs suivants opèrent en synergie avec le GMS pour renforcer les goûts :
S’ils sont cités, c’est qu’il y a du GMS !
• E 627 – Guanylate disodique;
• E 631 – Insosinate disodique;
• E 635 – 5’Ribonucléotide disodique;

Les dangers du glutamate monosodique pour la santé

Les entreprises qui utilisent le glutamate disent qu’il est sans risque. Les organismes comme l’EUFIC (European food information council) considèrent aussi que le glutamate est inoffensif pour notre santé. Les organismes qui ont fait ces études sont financés par l’industrie agroalimentaire, et d’autres études les contredisent.

GMS et obésité

En 1968, le docteur John Olney a commencé à effectuer des expériences sur des souris en utilisant du glutamate. L’assistant de Olney lui fait remarquer que toutes les souris sont devenues manifestement obèses. Au début, il pensait que c’était un hasard, mais comme l’expérience progressait, il a remarqué qu’en effet, toutes les souris nourries au GMS étaient devenues gravement obèses.
Depuis son observation, d’autres études ont confirmé que le GMS cause de l’obésité grave. Bien que je sois contre l’expérimentation animale, cette étude nous montre malheureusement que le GMS provoque l’obésité grave. Il faut savoir que nous possédons une sensibilité 5 fois plus grande que les souris et 20 fois plus grande que le singe rhésus.

GMS et diabète

Le GMS, après son ingestion, provoque une grande réponse à l’insuline car il y a des récepteurs de glutamate dans le pancréas. Selon une étude publiée par l’American Physiologic Society, il y aurait un lien entre la consommation de glutamate monosodique et les maladies comme le diabète.

Autres conséquences sur la santé

Le GMS est également un additif éxitotoxine, c’est à dire qu’il a la capacité de détruire les neurones du cerveau très rapidement. Des études faites en 2007 par le Docteur Blaylock ont montré que le glutamate monosodique détruisait d’autres cellules au niveau des poumons, du cœur, des organes génitaux et de la prostate. Il existe beaucoup d’autres maladies liées à la consommation de GMS, comme la maladie d’Alzheimer, l’asthme, la dépendance, l’autisme, le cancer, les migraines, la dépression, la fatigue, les allergies et beaucoup d’autres.

Comment éviter le GMS ?

Il n’est pas évident d’éviter le glutamate monosodique car il se trouve dans presque tous les produits industriels et transformés. Même dans certains produits biologiques où le GMS est appelé “Extrait de levure”. Le mieux que vous puissiez faire est tout de même de privilégier les aliments biologiques, car mise à part les chips et les bouillons, ils sont moins susceptibles d’en contenir. Bien entendu, vous pouvez y aller à votre rythme et commencer à diminuer petit à petit les aliments industriels. Commencez à cuisiner vos produits, privilégiez les produits frais et évitez le GMS surtout pour les enfants qui y sont très sensibles. Mais que ce soit pour la santé ou la remise en forme, cet additif est à diminuer fortement.

Retrouvez Dany sur son blog :
Retrouver la forme

About coach régime minceur

Passionnée par l'alimentation santé qui aide à retrouver et à garder la ligne, je m’y intéresse de près depuis plus de dix ans. Après quelques beaux succès auprès de mes amies, j'ai lancé ce blog dans le but de conseiller les femmes dans leur démarche de perte de poids, en préconisant avant tout un mode de vie sain.
Tags: , , , , , .
  • Trackbacks
  • Comments
  • No Comments yet.
  • No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

*