Le régime paléo : l’interview de Wilfried de BMoove

le régime paléoComme moi, vous avez du entendre parler du régime paléo. Je l’ai moi même adopté depuis quelques mois, et je dois dire que les résultats sont bluffants ! Pour vous permettre à vous aussi d’appréhender le paléo, j’ai l’immense joie de partager avec vous l’interview de Wilfried, du site BMoove.com, spécialisé dans le paléo.
Bonne lecture, et n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire !

Wilfried, peux-tu te présenter aux lecteurs de Minceur et Santé ?

Je suis auteur, coach et conférencier spécialiste de l’alimentation paléo depuis plusieurs années… Avec mon amie Blandine, nous avons créé le site BMoove.com pour partager nos connaissances, nos découvertes, nos recettes sur l’univers paléo. Une très grosse communauté s’est construite autour de tout cela, notamment grâce à Facebook. C’est vraiment une chouette aventure qui en est qu’à ses débuts.

On entend beaucoup parler du régime paléo ces derniers temps, est-ce un nouveau régime à la mode ? Peux-tu nous dire quelle est l’origine du régime paléo ?

Effectivement, le régime paléo est en pleine explosion…
On entend parler de ce « régime » de plus en plus dans les médias, avec d’ailleurs très souvent une méconnaissance total du sujet et des clichés à outrance de la part des journalistes.

Au fond, ce n’est pas vraiment une mode puisque l’espèce humaine pratique cette alimentation depuis plusieurs centaines de milliers d’année. À l’échelle de l’humanité, la mode sera plutôt de consommer des fast food, des produits transformés et même de manger des céréales.

Quels sont les grands principes du régime paléo ?

D’un point de vue alimentation, le but du paléo est justement de revenir à une alimentation de bon sens, basé sur des produits naturels, peu ou pas transformés et si possible bio et locaux. Donc la consommation de légumes, fruits, viande et poisson de qualité est la base de ce mode d’alimentation… Inutile de remonter à l’époque du paléolithique, nos arrières grands-parents mangeaient de cette façon !

L’idée est aussi de supprimer les aliments modernes qui ne sont pas adaptés à notre alimentation : les céréales, les produits laitiers de vache et les produits industriels. Il serait un peu long d’expliquer pourquoi chacune de ces familles d’aliments est à supprimer, mais en 2 mots, de nombreuses études, et du bon sens, vont dans le sens que ces aliments ne sont clairement pas fait pour rentrer dans le système digestif humain !

Quels résultats / bénéfices peut-ton espérer avec le régime paléo, et en combien de temps ?

Les résultats peuvent être assez spectaculaires. L’alimentation paléo est en effet très proche du Régime Seignalet qui permet de guérir complètement ou partiellement plus de 100 maladies de civilisation : colite, maladie de Crohn, gastrite, eczéma, urticaire, psoriasis, bronchite chronique, asthme, etc.

En consommant une nourriture qui est faite pour nous et en supprimant celle qui pose problème, notre corps fonctionne mieux, possède plus d’énergie et globalement notre santé s’améliore.
De mon côté, par exemple, j’ai complètement soigné mon allergie saisonnière (rhume des foins), des rhinites à répétition ainsi que mon acné.

Les résultats sont variables suivant les personnes et leurs histoires, mais on voit souvent les premiers bénéfices au bout de quelques jours si on passe en mode 100 % paléo, ce que je recommande pour les premières semaines de transition.

Le régime paléo est-il difficile à suivre ?

Oui et non… Au début, si on habitué à manger beaucoup de pain, des pizzas, des plats préparés oui cela est une révolution et cela ne se fera pas sans quelques frustrations passagères. Mais une fois adopté, on ne revient en général jamais en arrière et cela nous semble naturel de ne consommer que de la « vraie » nourriture.

Le régime paléo est-il coûteux ?

Si on se met à faire toutes ses courses chez Biocop, oui cela peut avoir un cout non négligeable. Mais il faut se dire que le rapport qualité / prix des aliments paléo est plus intéressant que celui des aliments non paléo, souvent très pauvres en micronutriments. Donc en mangeant paléo, on mange plus « riche » donc on peut très souvent manger moins.

Au-delà de ce principe, il y a pas mal d’astuces pour manger sainement sans se ruiner… J’avais écrit un article sur le sujet : manger paléo pas cher

Le modèle paléo se réduit-il à un régime alimentaire, ou faut-il l’envisager comme un mode de vie complet ?

Blandine et moi partageons l’approche holistique d’auteurs comme Mark SISSON qui fond que le paléo nous permet de bouger plus, de façon optimisée pour notre corps et de revenir à des choses fondamentales comme le fait de partager plus de moments de bonheurs simples avec les gens que l’on aime par exemple.

Cela peut paraître évident, mais la santé de nos pensées est aussi importante que la santé de nos intestins. De notre point de vue, nutrition, sport, santé et conscience forment un tout indissociable.

Si l’on souhaite commencer un régime sur le modèle paléo, où peut-on trouver de l’aide pour bien débuter (infos, recettes, …) ?

De mon point de vue, le meilleur livre pour débuter est justement celui de Mark SISSON « Le Modèle Paléo ». C’est un exemple de pédagogie ! Tout est clairement expliqué et tout devient logique.

Pour aller plus loin, et pour avoir de meilleurs « outils » scientifiques, le livre de Julien Venesson « Paléo Nutrition » est parfait.

Enfin, pour trouver des idées de recettes, notre livre « Cuisinez Paléo avec Blandine » référence plus de 120 recettes paléo. C’est le plus important recueil francophone de recettes paléo.

Au-delà des livres la communauté Paléo France sur Facebook est très active et toujours prête à aider les débutants.

Peux-tu nous parler de ton blog bmoove.com ?

BMoove est né de l’idée de partager au maximum le « Paléo LifeStyle » tel qu’on le conçoit avec Blandine. On y trouve des recettes de cuisines Paléo bien sûr, mais aussi des articles sur le sport, la nutrition, le bien être…
Le site s’enrichit progressivement même si cela demande un temps considérable pour le mettre à jour régulièrement. Cela pourrait aller plus vite, mais comme passer trop de temps devant un ordinateur n’est pas très paléo, nous prenons notre temps ;-)

Merci Wilfried d’avoir pris le temps de répondre à mes questions pour aider les lecteurs de Minceur&Santé ! Et à très bientôt autour d’un feu ;)

 

Minceur et Santé

L’avis du coach

J’ai toujours conseillé de suivre un régime à index glycémique bas. Sachez que le régime paléo est tout à fait compatible avec ces recommandations. C’est d’ailleurs l’alimentation que j’ai adoptée. Ce que l’alimentation paléo a changé pour moi, c’est que j’ai éliminé les aliments “non paléo”, c’est à dire essentiellement les céréales, les légumineuses et le lactose. Le résultat est bluffant, je suis dans une forme olympique et j’ai perdu les derniers kilos qui faisaient encore de la résistance. Je pèse aujourd’hui le poids de forme que je faisais à l’adolescence, c’est vous dire ! Essayer le régime paléo, c’est l’adopter.

Sandrine

About coach régime minceur

Passionnée par l'alimentation santé qui aide à retrouver et à garder la ligne, je m’y intéresse de près depuis plus de dix ans. Après quelques beaux succès auprès de mes amies, j'ai lancé ce blog dans le but de conseiller les femmes dans leur démarche de perte de poids, en préconisant avant tout un mode de vie sain.
Tags: , , , , , , .
  • Trackbacks
  • Comments
  • Theorodo
    7 septembre 2015

    Merci pour cet article qui apporte de nouvelles pistes de réflexion.

    J’ai suivi la méthode Montignac pendant une année sur tes conseils Sandrine… Et j’en suis satisfaite, mais la je stagne un peu et ai envie de nouveauté.

    Je m’interroge néanmoins puisque des aliments proscrits pour Montignac sont autorisés sous paléo ( oeufs entier le matin, banane…) et ceux autorises sous montignac, ne le sont plus sous paléo ( quinoa, son d’avoine, pain intégral) …

    Je ne sais plus trop quoi faire ni comment m’y prendre….
    Dois-je arrêter le pain intégral le matin ?
    Si je mange des aliments a ig haut, je vais mettre en péril mes acquis ?

    Bref… Je crois que je vais aller acheter un bon livre … Et m’y mettre… Ce qui est bon pour toi Sandrine, est bon pour nous !!!

    • coach régime minceur
      7 septembre 2015

      Hello Théo,
       
      Me concernant, pour basculer de Montignac à paléo j’ai commencé par éliminer toutes les céréales. Donc effectivement, fini le pain, même intégral (je me suis d’ailleurs aperçue grâce à cela que j’étais en fait légèrement intolérante au gluten).
       
      Je fais toujours attention aux Index Glycémiques. En revanche, je m’autorise un panel de fruits et légumes plus large. Par exemple, j’ai réintégré la banane. Par contre, je bannis toujours le sucre et toutes les cochonneries modernes, bien entendu ;)
       
      Pour appréhender la méthode paléo je te conseille de commencer par le livre « Le Modèle Paléo » de Mark SISSON. C’est très bien expliqué et il pose toute la base pour bien comprendre les tenants et les aboutissants de la méthode.

  • No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

*